« Dis-moi ce tu manges, je te dirai ce que tu es »

« Dis-moi ce tu manges, je te dirai ce que tu es »

Fictions identitaires, fictions alimentaires
Édité par Bertrand Marquer
Presses universitaires de Strasbourg
Date de parution : sept. 2020
Collection - Configurations littéraires

Formule la plus célèbre de Brillat-Savarin, l'aphorisme qui donne son titre à cet ouvrage délivre une vérité dont les discours anthropologique et sociologique se sont aujourd’hui emparés. Le lien entre les choix alimentaires et la construction d’une identité constitue en effet une problématique centrale où se croisent facteurs physiologiques et idéologiques. Cette interaction traverse également la littérature, sensible à la fois aux discours normatifs sur la nutrition et à la part d’imaginaire sollicitée par l’incorporation alimentaire.

À travers l’analyse des implications et conséquences de cet aphorisme et l’exploration des fictions auxquelles il a pu fournir un principe de composition, ce volume souhaite constituer cette mise en œuvre alimentaire en objet d’étude littéraire et répondre aux questions suivantes : Quelle est la place que l’œuvre littéraire accorde à l’alimentation dans la légitimation de déterminismes sociaux, sexuels ou raciaux ? Que disent les choix alimentaires des croyances représentées ? Dans quelle mesure participent-ils de la construction du personnage et de la mise en place d’une axiologie, voire d’une imagologie littéraire ?

Anne Isabelle François

Anne Isabelle François est maître de conférences de littérature comparée à l'université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Spécialiste des domaines germanophone et anglophone des XXe et XXIe siècles ainsi que des relations entre texte et image, elle poursuit ses recherches, dans une perspective de Gender et de Cultural Studies, sur l’imaginaire occidental au sein du Centre d’études et de recherches comparatistes (CERC – EA 172).










Suggestions

Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet, n°14
Les Lettres françaises
Maryse Vassevière, Luc Vigier

Thématique

Littérature

Suivez-nous