Philippe Jaccottet : poésie et altérité
Nouveauté

Philippe Jaccottet : poésie et altérité

Date de parution : sept. 2018
Collection - Configurations littéraires

La parution de l'œuvre de Philippe Jaccottet en Pléiade permet de mesurer la dimension de l’altérité dans une poésie dont l’un des traits distinctifs est d’être fondamentalement dialogique. S’il n’y a pas d’expérience poétique sans une tension entre un principe de solitude et un principe d’altérité, l’œuvre de Jaccottet est de celles qui assument cette tension tout en orientant le plus possible la parole vers l’exigence de l’altérité dont Mandelstam a donné la formule : « Pas de lyrisme sans dialogue ». Pour Jaccottet, comme pour plusieurs poètes de sa génération, la poésie est par sortie de soi, par ouverture à l’autre – ou n’est pas. Écrire poétiquement, c’est répondre à l’autre et de l’autre ; il y va de la responsabilité du poète, qui engage aussi la responsabilité du lecteur.

Jean-Marc Sourdillon

Jean Marc Sourdillon enseigne les lettres en khâgne à Saint-Germain-en-Laye. Il a participé à l'édition des Œuvres de Philippe Jaccottet dans la Pléiade. Il a traduit la philosophe espagnole María Zambrano. Il a publié récemment : Jaccottet écrivant Au col de Larche, Le Bateau Fantôme, 2015 ; Les voix de Véronique, Le Bateau Fantôme, 2017 ; La vie discontinue, La Part commune, 2017 ; En vue de naître, L'arrière-pays 2017.










Suggestions

Alain Suied. L'attention à l'Autre
Michèle Finck, Pascal Maillard, Patrick Werly

Thématique

Littérature : Poésie

Suivez-nous