Philippe Jaccottet : poésie et altérité
Nouveauté

Philippe Jaccottet : poésie et altérité

Date de parution : sept. 2018
Collection - Configurations littéraires

La parution de l'œuvre de Philippe Jaccottet en Pléiade permet de mesurer la dimension de l’altérité dans une poésie dont l’un des traits distinctifs est d’être fondamentalement dialogique. S’il n’y a pas d’expérience poétique sans une tension entre un principe de solitude et un principe d’altérité, l’œuvre de Jaccottet est de celles qui assument cette tension tout en orientant le plus possible la parole vers l’exigence de l’altérité dont Mandelstam a donné la formule : « Pas de lyrisme sans dialogue ». Pour Jaccottet, comme pour plusieurs poètes de sa génération, la poésie est par sortie de soi, par ouverture à l’autre – ou n’est pas. Écrire poétiquement, c’est répondre à l’autre et de l’autre ; il y va de la responsabilité du poète, qui engage aussi la responsabilité du lecteur.

Thomas Le Colleter

Thomas Le Colleter est universitaire et musicien. Ses recherches portent sur les liens entre musique et littérature en Europe aux XIXe et XXe siècles. Il a notamment travaillé sur les représentations de Monteverdi, Mozart, Beethoven ou Berg dans la poésie du XXe siècle. Sa thèse, La matière ensorcelée : poétiques et représentations de la musique au XXe s. (Lorca, Jouve, Caproni), est parue aux Classiques Garnier en 2018. Il enseigne la littérature en classes préparatoires au lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés) et la culture musicale à Sciences Po Paris.










Suggestions

La mise en texte des savoirs
Gisèle Séginger, Kazuhiro Matsuzawa

Thématique

Littérature : Poésie

Suivez-nous