Revue des sciences sociales n° 46/2011

Extrémisme et violence
Édité par Uwe Backes, Pascal Hintermeyer, Patrick Moreau

Le vote d'extrême-droite est désormais ancré dans le paysage politique en Europe. Les événements violents qui se sont récemment réclamés d'idéologies extrémistes donnent toute son actualité à un numéro qui se penche sur les rapports entre discours et pratiques aux confins du champ politique.
Dans quelle mesure un succès électoral de l'extrême-droite encourage-t-il certaines personnes à la violence, ou au contraire permet-il de canaliser les tentations violentes vers les urnes? Les groupes néonazis et les subcultures rassemblant de jeunes xénophobes jouent-elles un rôle décisif dans ce processus? L'extrême-gauche se renforce-t-elle par réaction et, si oui, les extrémismes des deux bords tendent-ils à s'alimenter mutuellement?
Dans un contexte de crise persistante des institutions démocratiques, les textes de ce numéro éclairent la scène extrémiste, ses cultures, ses dynamiques, et le renouvellement de ses formes d'action.






Suggestions

Thématique

Sociologie, Sciences politiques

Suivez-nous