Voyageuses dans l'Europe des confins (XVIIIe-XXe siècles)

Voyageuses dans l'Europe des confins (XVIIIe-XXe siècles)

Date de parution : févr. 2014
Collection - Sciences de l'histoire

Les travaux sur les approches féminines de l'altérité ont largement privilégié, jusqu'à présent, l’Orient musulman et le monde colonial. Ce livre, faisant suite au recueil Le Voyage au féminin paru en 2008, a choisi de se centrer sur le regard porté par les femmes voyageuses sur l’Europe dite « périphérique », et à réfléchir sur le rôle qu’elles ont tenu dans l’identification progressive de ces territoires comme des régions marginales.

Comment les femmes ont-elles pris part, au fil des deux derniers siècles, à la formation de cette étrange alliance de proximité et d’étrangeté qui unit les grands foyers de civilisation européens avec les confins du continent, c’est-à-dire ici l’aire scandinave, l’Écosse, le monde slave, les îles méditerranéennes comme les Baléares ou la Sicile. En quoi les voyageuses ont-elles entretenu un regard condescendant ou conformiste ou bien, au contraire, en quoi ont-elles travaillé à en faire bouger les lignes et à le subvertir?

À travers un parcours entre des figures célèbres d’écrivaines voyageuses comme Mary Wollstonecraft ou Louise Weiss et d’autres personnalités moins connues comme l’Anglaise Emily Lowe ou la Française Henriette Renan, cet ouvrage invite à mieux comprendre l’originalité des mobilités féminines de l’époque contemporaine, entre dilettantisme et professionnalisation, entre errance et ancrage, bien au-delà des pratiques propres au traditionnel voyage d’éducation et de culture.






Suggestions

Les clefs des songes médiévales
XIIIe-XVe siècles
Valérie Bach

Thématique

Histoire

Suivez-nous